C’est en simple citoyenne qui a à cœur le présent et l’avenir de l’Algérie que j’ai choisi d’observer une position de WAIT and SEE de 100 jours avant de me prononcer sur le travail du nouveau gouvernement qui a promis par la voix même du président de la République, de privilégier la COMPÉTENCE au NÉPOTISME et l’EXCELLENCE à la MÉDIOCRITÉ.

Mais quand j’ai pris connaissance de la composition dudit gouvernement, un nom m’a fait hérisser les poils ! J’ai épinglé dans la liste des ministres, un nom qu’il ne m’était pas du tout inconnu. Un jeune ministre de 26 ans aux noms multiples et variés, connu pour ses relations conflictuelles avec ses collègues et les nombreux ex-clients qui lui avaient confié la création d’un site ou l’hébergement d’un nom domaine avant que tout vire au cauchemar. Il s’agit de Yacine Oualid, Alias, Islam Oualid, alias Yacine Oualid-El Mahdi , un spécimen qui vénère l’argent plus que tout.

Cette imposture microbienne a profité d’un interstice d’un pays qui travaille dans l’urgence, pour infecter gravement l’enthousiasme du porte-parole de la présidence qui a tellement vanté le jeune ministre de 26 ans ! Une erreur de casting qui peut coûter jusqu’à la chute d’un gouvernement dans un pays en voie de démocratisation.

Les antécédents du ministre de 26 ans posent de sérieuses questions. Son parcours scolaire, étudiant en médecine rarement présent aux cours, employé au demeurant comme commercial par une société d’hébergement de sites, aux connaissances laconiques, à l’esprit conflictuel, et au tempérament paranoïaque ! Il finira par se bagarrer avec son employeur et ses collègues, voler leur clientèle et leur couper l’herbe sous les pieds en créant la même société sous le nom de SSH,  Smart Solutions Hosting,  pour faire une bête sous-traitance. Il sous-loue des espaces à des hébergeurs étrangers pour les revendre à des clients potentiels sans apporter aucune valeur ajoutée. Il fait donc de l’import / import du bas de gamme de services, une culture bien drillée du temps de Bouteflika !  

Spécialiste dans le copier/coller, la triche, le vol de la clientèle. Il phagocyte les concepts, broient ses camarades, tout est bon pour briller dans l’espoir de ramasser un jour l’argent à la pelle.

Il passe des journées et des nuits entières sur son laptop volé, même pas le temps de se présenter aux cours, mais le médecin malgré lui, réussit ses examens et devient toubib sans même savoir utiliser un tensiomètre.  

Comment va-t-il devenir la taupe du DRS ?

C’est lui, Yacine Oualid, qui a démarché le DRS pour lui proposer ses services de taupe, il a réussi à s’en approcher et à le convaincre de sa capacité à pirater tous les sites des médias algériens en ligne !  S’autoproclamant le meilleur constructeur et destructeur des sites internet !

Il a d’abord réussi à constituer, un modeste panel de petit clients en cassant les prix (dumping bête et méchant ) , il copie et colle la plateforme des sites existants, qu’ils restituent en l’état en changeant juste l’identité visuelle et le logo du futur client. Grâce aux services rendus au DRS, le jeune homme par la suite su drainé un bon nombre de sites publics et privés pour en devenir l’hébergeur exclusif!

Je n’entrerai pas dans d’autres détails car je suis certaine, ses anciens amis, collègues, associés, vont divulguer des secrets accablants pour dénoncer cette imposture qui s’est autoproclamée ingénieur informaticien, créateur de sites, hébergeur, webmaster, publiciste, et même journaliste…

Je me borne ici à une seule expérience très emblématique et je n’exagérerais pas si j’avance d’emblée que des dizaines de clients ont succombé à ce jeune escroc :

1ème étape :
Nos journalistes le contactent pour lui confier la création du site CNP NEWS www.cnpnews.net , il va très vite se vendre comme étant le meilleur, le moins cher et offrant gratuitement des services complémentaires.

2ème étape : Il se propose comme hébergeur de CNP NEWS et de ses noms de domaine en garantissant l’inviolabilité de nos données.

3ème étape : Il s’impose comme le webmaster, jouant toujours sur la disponibilité, la fiabilité et le rapport qualité/prix.

Il devient, le créateur, l’hébergeur et le webmaster de CNP NEWS !

Le paiement ? pas de problème, il accepte le dinar et l’euro, cash de main à main, par virement bancaire ou par PayPal.

4ème étape : il promet de vous ramener les plus grands annonceurs publicitaires.

En plus de créateur, hébergeur et webmaster de CNP NEWS, il est désormais aussi démarcheur commercial attitré!

5ème étape ; il tente de nous convaincre de ses capacités rédactionnelles (mais comme la plupart des jeunes de 26 ans, il ne maîtrise aucune langue).

6ème étape :
Vous lui signifiez gentiment que vous n’êtes pas gourde, que vous avez compris le délire.

7ème étape : Maître-chanteur :
Il aura entre-temps donné au DRS, toutes les informations sur notre site, car il l’a déjà convaincu qu’il est un génie en cybersécurité, en cyberattaque, en cyberTOUT, qu’il est capable de pirater le plus sécurisé des sites, même celui du fbi, de la cia, d’interpol…. Ce qui est bien entendu totalement faux, puisqu’il a déjà en sa possession tous les codes d’accès de CNP NEWS en tant que webmaster. A-t ’on besoin de défoncer la porte quand on a la clé ?

Il va bloquer notre site, faire disparaître des articles et interviews, infesté nos pages de photos pornographiques, de commentaires hostiles, il va même changer les codes d’accès pour empêcher nos journalistes du site d’y accéder.

Il va ensuite nous prévenir d’un risque imminent, un méga-piratage ! (qu’il vient de créer lui-même). Le but est de jouer sur les 2 tableaux.  En meme temps, nous prouver à nous, qu’il est capable de régler le problème en deux secondes car ne l’oublions pas, c’est un cyber-génie ! Puis il va tenir les même propos au DRS. Pour gagner sa confiance, il va leur prouver sa capacité à pirater un site. Le DRS ne sait pas que notre jeune ministre de 26 ans était à la fois leur taupe et notre webmaster et a en sa possession les codes d’accès de CNP NEWS. Il est du coup payer par le DRS et par CNP NEWS, il faut payer, faute de quoi , il organisera un autre vrai-faux piratage, le site reste parfois inaccessible plusieurs jours. Mais dès que l’argent est encaissé, le problème est résolu… enfin momentanément car après quelques jours, rebelote, piratage, argent, déblocage…

Après une année de galère et de tractations, il a fini par nous rendre nos codes d’accès et après les avoir changé, le site CNP NEWS n’a jamais plus été piraté.

StartUp ou StartDown ?

Aujourd’hui ce personnage est ministre dans le gouvernement GERRAD, il va booster les jeunes à devenir comme lui. Il est, n’est-ce-pas, un modèle de réussite et de persévérance. C’est un génie dans le cyber ….hefff!

L’affaire de Yacine Oualid alias Islam Oualid, alias Yacine Oualid el Mahdi, nous rappelle celle du CNT libyen, ne sachant pas qui était le fameux BHL, Bernard Henri Levy, ils l’ont pris pour Dieu le sauveur. Le jeune ministre de 26 ans, utilisant le jargon des nouvelles technologies copié sur Internet et collé tel quel sur le site de SSH ( même le nom de sa supposé startDown a été volé) a séduit un gouvernement d’un pays ou le bluff passe pour de l’intelligence cybernétique.  Voilà donc comment le DRS l’a proposé les yeux fermés au Président de la République sans prendre la peine de faire les enquêtes préalables.

LH.