L’armée algérienne a procédé à un exercice de grande envergure baptisé «Toufane 2018» incluant, pour la première fois, ses trois composantes : terrestre, navale et aérienne sous un seul commandement. Ces manœuvres sont organisées, pour les 3 e fois consécutives, en réponse à celles des États-Unis et du Maroc sur le territoire de ce dernier.

C’est la troisième année consécutive que l’Armée nationale populaire algérienne (ANP) répond avec des exercices de grandes envergures aux manœuvres militaires organisées par les États-Unis via le Commandement des États-Unis pour l’Afrique (AFRICOM), le Royaume-Uni et le Maroc sous le nom «African Lion», avec la participation d’autres pays, sur le sol marocain. L’édition 2018 de ces exercices de l’ANP, qui s’est déroulée le 6 mai à Oran, dans l’ouest du pays, et qui a pour nom «Toufane 2018» ou «Déluge 2018», est décrit comme la plus importante manœuvre militaire de toute l’histoire de l’armée algérienne.

l’exercice en question, ayant pour thème un débarquement naval, a pris place au niveau de la façade maritime ouest du pays à la 2e région militaire, sous la supervision du général de Corps d’armée Ahmed-Gaïd Salah, chef d’état-major de l’ANP et vice-ministre de la Défense en la présence du général-major Saïd Bey commandant de la 2e région militaire et du général-major Mohamed Larbi Haouli, Commandant des Forces Navales, selon un communiqué du ministère algérien de la Défense cité par l’Agence Presse Algérie (APS).

« J’ai veillé personnellement à prendre part à cet exercice, premier dans son genre et de cette ampleur ayant pour thème le débarquement naval « Toufane 2018 », qui s’inscrit dans la dynamique de l’application de la Directive de préparation des forces pour l’année 2017-2018», a déclaré le chef d’état-major et vice-ministre de la Défense Ahmed – Gaïd Salah. «Cet exercice constitue, à mon sens, une autre opportunité, à travers laquelle, toutes les unités participantes démontrent leurs capacités opérationnelles et leur détermination à concrétiser tous les objectifs tracés. Telle est la qualité avec laquelle se singularise désormais l’ANP digne héritière de l’Armée de libération nationale», a-t-il ajouté.

Source : Sputnic.