Contrairement à ce que rapporte l’agence de presse officielle, l’APS , les libertés en Algérie : graves accusations du département d’État américain : 

Incroyable déni que celui des autorités algériennes, pour qui, un rapport accablant devient comme par magie, dans ses organes officielles un rapport qui « encense l’Algérie » !. En tout cas c’est ce qu’on pouvait lire sur l’APS pour qui « le département d’Etat américain a mis en avant vendredi le respect de l’intégrité des personnes et des libertés individuelles en Algérie, soulignant les mesures prises par le gouvernement pour promouvoir les droits de l’homme. ». La dépêche APS est ainsi élogieuse sur le département d’État sur plusieurs paragraphes et parle d’un rapport qui encense le gouvernement, alors qu’ils ne l’ont pas lu ou pas voulu divulguer son vrai contenu.

Lire la suite :

http://www.lematindalgerie.com/libertes-en-algerie-graves-accusations-du-departement-detat-americain#undefined.gbpl

Photo/ Mohamed Benchicou, directeur du Matin d’Algérie datant d’il y a 4 jou