En partenariat avec ses organisations membres, EuroMed Droits se bat pour l’égalité des genres. Ce 8 mars 2018, l’organisation met à l’honneur ses activistes qui œuvrent sans relâche pour l’autonomisation des femmes dans tous les contextes et les milieux.

A travers une série de fiches informatives et des vidéos de nos membres issus du Maghreb (Maroc et Tunisie) et du Machrek (Egypte et Jordanie), EuroMed Droits et ses membres exposent comment les droits des femmes continuent d’être bafoués dans la région euro-méditerranéenne.

La Vice-Présidente d’EuroMed Droits, Nabia Haddouche, déclare :

« Il est primordial que les gouvernements soient à l’écoute des revendications portant sur l’égalité des genres. Partout, les autorités doivent mettre en place des lois égalitaires et des mesures adéquates pour protéger les femmes des violences qu’elles subissent. A cette fin, la société civile doit être concertée, écoutée et entendue. On ne saurait cautionner des réformes aussi conservatrices comme celles qui viennent d’être adoptées récemment au Maroc. »

En cette Journée internationale des femmes, tandis que des milliers de jeunes filles et de femmes ces derniers mois osent enfin sortir du silence en dénonçant les violences et discriminations qu’elles ont subies ou subissent encore, EuroMed Droits se joint au mouvement mondial sans précédent en faveur des droits des femmes et de l’égalité des genres.

CNPNEWS/EUROMED DROITS