D’après le journal Oqadh, عكاظ  ainsi que plusieurs médias saoudiens, 11princes saoudiens ont été arrêtés pour avoir manifesté contre la fin de la prise en charge par le Trésor public des factures d’eau et d’électricité de la famille royale.

ils s’étaient rassemblés devant le palais de Qasr al Hoqm pour protester contre l’arrêt, en vertu d’un décret royal, de la prise en charge des factures d’eau et d’électricité de la famille régnante par les pouvoirs publics et pour réclamer une indemnisation après la condamnation à mort d’un parent.

« Ils ont été informés du caractère irrecevable de leurs demandes, mais ils ont refusé de quitter Qasr al Hoqm (…) Un ordre royal a été transmis aux gardes (…) pour qu’ils interviennent et ils ont été arrêtés puis placés en détention à la prison d’Al Hayer dans l’attente de leur procès », rapporte le journal Oqadh.

Les médias saoudiens expliquent que la prison d’Al Hayer est réputée être un important centre de sécurité au sud de la capitale dirigé par les services de renseignement saoudiens, où des criminels et des terroristes d’Al-Qaïda sont détenus.

Cnp news-agences-médias saoudiens.