Dans un communiqué distribué ce 2 janvier 2018 aux médias algériens et internationaux, TPA, « Touche Pas aux Algériennes » recentre l’attention sur ce qui est convenu d’appeler l’affaire du reportage sur les femmes de Batna, diffusé le 8 novembre 2017 par Al Magharibya, une chaîne de télévision de droit britannique diffusant depuis Londres à destination des Algériens.

Nous publions ici ledit communiqué :

« En cette nouvelle année 2018, TPA tient à présenter ses vœux les meilleurs aux algériennes et aux femmes du reste du monde. Le mouvement s’engage, par ailleurs, à poursuivre ses actions de dénonciation et de condamnation de tout manquement de quelque part que ce soit, en matière des Droits Humains et singulièrement les droits de la femme algérienne.

L’Année 2017 a vu naître le mouvement TPA suite à l’affaire de stigmatisation par Al Magharibya dans un reportage diffusé le 8 novembre dernier. L’année 2018 fera aboutir le dossier qui a été ouvert à l’encontre de cette chaîne afin que JUSTICE soit faite par les instances légales.

Si l’origine des sources de financement d’Al Magharibya ou son existence même, pose problème à Ahmed Ouyahia, 1er ministre algérien, TPA se désolidarise entièrement de ce qui oppose les deux parties (Régime totalitaire et les dirigeants de la chaîne), lesquels, du point de vue de TPA sont issus du FLN et ses émules, en l’occurrence, FIS et RND.

En revanche, que cette chaîne enfreint les bases de la déontologie de la profession et ne respecte pas les règles de l’audiovisuel britannique surtout la question  » GENRE », ceci constitue pour nous un principe fondamental » !

Al Magharibya devra s’expliquer auprès des organisations internationales des Droits Humains, les associations internationales des journalistes, le lobby international des femmes ainsi qu’auprès de l’OfCOm, le CSA Britannique. »

TPA.

Pour plus d’information sur cette affaire cliquez ici : http://cnpnews.net/2017/11/14/lettre-ouverte-a-oussama-abassi-directeur-et-proprietaire-de-la-chaine-al-magharibya/

http://cnpnews.net/2017/12/11/le-president-de-la-federation-internationale-des-journalistes-prend-acte-des-manquements-aux-regles-deontologiques-dal-magharibya/