En prévision de la prochaine visite du président français à Alger, Emmanuel Macron toutes les terrasses de cafés et de restaurants de l’artère principale de Didouche Mourad ont été enlevées pour, dit-on, raison de sécurité.

La terrasse du salon de glaces de la Grande Poste qui jouxte la station de métro a été complètement arrachée, selon la gérante, par les travailleurs de l’APC d’Alger centre, durant la nuit. La gérante n’a pas été informée.

Hier soir, sous la pluie, de gros travaux étaient menés devant l’entrée principale de la Fac centrale qui, dit-on encore, sera visitée par le président français. Comment expliquer ce comportement ? Par le passé, des responsables français (comme le montrent la photo) se sont bien attablés dans les cafés d’Alger sans aucun problème de sécurité. Que s’est-il passé depuis ? Mystère et boule de gomme…

Fayçal Métaoui.