Dans une interview accordée à la chaîne de télévision El Bilad, Djamel Ould Abbes a déclaré que le frère du président, Saïd Bouteflika,  » avait le droit comme tout citoyen algérien de se présenter aux élections présidentielles de 2019″.

Le secrétaire général du FLN a été très élogieux à l’égard du puissant conseiller du président, parlant d’un homme « humble » de « timide » et d’un homme qui « n’aime pas être sous le feu des projecteurs ». « Saïd Bouteflika est un homme Humble. Son frère Abdelaziz lui a inculqué des valeurs qui ont fait de lui un homme droit. Il n’est pas une personne extravagante. Il a travaillé depuis 19 ans aux côtés de son frère comme conseiller. Il a toujours été dans l’ombre. Il ne s’occupe pas de politique, d’ailleurs, on ne le voit que lors des enterrements. »

Ould Abbes parle également de sa « grande popularité » et de « l’amour que lui voue le peuple ». « Les gens l’aiment beaucoup, car c’est une personne accessible à tous. Lorsque j’étais ministre, à part des interventions en faveur du peuple, il n’a jamais essayé de m’imposer une quelconque mesure », puis de continuer : « Saïd Bouteflika est un enseignant universitaire en informatique, un ancien syndicaliste rugueux, il a apporté beaucoup dans le domaine de l’informatique au niveau de la présidence », expliquait l’octogénaire.

« Si Saïd veut se présenter aux présidentielles de 2019, il en a le droit comme tout autre citoyen algérien. À ce moment-là, le FLN se réunira pour prendre la décision qui s’impose », ajoutait Ould Abbes.

Sofiane Ayache

Voir la vidéo

http://www.lematindz.net/news/24933-ould-abbes-said-bouteflika-a-le-droit-de-se-presenter-aux-presidentielles-de-2019.html