Farida Bessa  فريدة بسعة  , était journaliste à l’ENTV, jusqu’à 1994 avant de décider de s’offrir des documents de séjour régulier en Belgique sous couvert de menaces terroristes. En tant qu’apatride, elle obtint la nationalité belge après avoir séjourné pendant 3 ans en Belgique. Vous trouverez à la fin de cet article un lien intitulé « La vérité, rien que la vérité sur Farida Bessa », publié en 2008 dans le 1er journal électronique algérien « Algérie-Politique », il retrace le parcours trouble de cette simple journaliste devenue directrice de la communication à El Mouradia.

Dans un dossier spécial en plusieurs parties, CNP NEWS divulguera, pour la première fois,  les méthodes très douteuses de la fratrie des BESSA qui ont permis à Djamel Bessa, de passer de simple comptable à directeur général de la CNEP, à Nadira Bessa de passer de secrétaire dans une caisse sociale à PDG du plus grand groupe immobilier de standing « BESSA PROMOTION ». Nous saurons aussi pourquoi la fondation israélienne « Rotary », active le plus normalement du monde en Algérie via un bureau dirigé par Nadira Bessa, ainsi que d’autres révélations pour comprendre comment une modeste famille nombreuse, brasse aujourd’hui des milliards.

CNP NEWS.

http://ffs1963.unblog.fr/2008/09/20/exclusif-la-verite-rien-que-la-verite-sur-farida-bessa/

Sur la photo, Nadira BESSA la soeur aînée de Farida BESSA.