Selon un nouveau rapport du Département des affaires économiques et sociales de l’ONU, la population mondiale est estimée aujourd’hui à 7,3 milliards et devrait atteindre les 8,5 milliards de personnes d’ici 2030, Selon cette étude, intitulée ‘World Population Prospects: The 2015 Revision’ (‘Perspectives démographiques mondiales), l’Inde devrait dépasser la Chine en tant que pays le plus peuplé de la planète d’ici sept ans et le Nigéria pourrait détrôner les Etats-Unis au troisième rang d’ici 35 ans.

En outre, le rapport révèle qu’entre 2015 et 2050, la moitié de la croissance de la population mondiale devrait être attribuée à neuf pays : l’Inde, le Nigéria, le Pakistan, la République démocratique du Congo, l’Éthiopie, la Tanzanie, les États-Unis, l’Indonésie et l’Ouganda.

La population mondiale atteindra 9,7 milliards d’ici 2050

Selon les projections de 2015, il est prévu que la population mondiale atteigne les 8,5 milliards d’ici 2030, 9,7 milliards d’ici 2050 et 11,2 milliards d’ici 2100.

« L’essentiel de cette augmentation de la population mondiale peut être attribué à une liste réduite de pays à fécondité élevée, principalement situés en Afrique, ou aux pays dont les populations sont déjà importantes », précise le rapport.

À l’heure actuelle, la Chine et l’Inde demeurent les deux pays les plus peuplés au monde, avec plus de 1 milliard de personnes chacun, représentant respectivement 19% et 18% de la population mondiale.

La population du NigEria est celle qui augmente le plus rapidement   

Parmi les 10 pays actuellement les plus peuplés, un seul se trouve en Afrique (Nigeria), cinq sont situés en Asie (Bangladesh, Chine, Inde, Indonésie et Pakistan), deux en Amérique latine (Brésil et Mexique), un en Amérique du Nord (Etats-Unis) et un en Europe (Fédération de Russie).

 « Parmi eux, la population du Nigeria, actuellement au septième rang mondial, est celle qui augmente le plus rapidement », souligne le rapport, qui prévoit que, d’ici 2050, les populations de six pays au total devraient dépasser les 300 millions : la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Nigeria, le Pakistan et les Etats-Unis.

Forte du taux de croissance de la population le plus élevé, l’Afrique devrait être responsable de plus de la moitié de la croissance de la population mondiale au cours des 35 prochaines années.

L’Europe connaitra un vieillissement important de sa population

Parallèlement à ces prévisions de croissance, un vieillissement important de la population est attendu dans les prochaines décennies dans la plupart des régions du monde, à commencer par l’Europe, où 34% de la population devrait être âgée de plus de 60 ans d’ici 2050. En Amérique latine, dans les Caraïbes et en Asie, les plus de 60 ans devraient représenter 25% de la population d’ici 2050.

Le rapport indique également que l’espérance de vie à la naissance a augmenté de façon significative dans les pays les moins avancés au cours des dernières années. Dans les pays les plus pauvres, l’espérance de vie a gagné six ans en moyenne, passant de 56 ans en 2000-2005 à 62 ans en 2010-2015, précise le rapport.

L’Algérie a connu en 2015 une augmentation des naissances qui a dépassé le seuil d’un millions d’individus

Selon l’Office National des Statistiques, au 1er janvier 2016, la population résidente totale en Algérie a atteint 40,4 millions d’habitants. L’année 2015 a été marquée par une augmentation conséquente du volume des naissances vivantes, qui a dépassé pour la seconde année consécutive le seuil d’un million de naissances. Cette année a connu également une hausse du volume des décès et un fléchissement assez significatif du nombre de mariages contractés comparativement aux dernières années.

Une extrapolation indique que la population algérienne sera multipliée par deux pour atteindra plus de 80 millions d’habitants en 2050.

Source: ONU.

CNP NEWS