Le maire de New York, Bill de Blasio, a annoncé mardi qu’une partie de la 33e rue de Manhattan, adjacente à la célèbre salle du Madison Square Garden, était rebaptisée « Muhammad Ali Way», en hommage au boxeur décédé vendredi dernier.

L’édile, cité dans un communiqué, a justifié cette décision, à ce stade temporaire, en rappelant les huit combats disputés par Mohamed Ali au Madison Square Garden, mais en rendant également hommage au «militant», dont les obsèques hors norme sont prévues vendredi à Louisville (Kentucky, centre).

« La salle la plus célèbre du monde », comme la surnomme ses propriétaires, a notamment accueilli le « combat du siècle », surnom du duel organisé le 8 mars 1971 entre l’ex-Cassius Clay et Joe Frazier, qui a vu Mohamed Ali enregistrer la première défaite de sa carrière professionnelle, après 31 victoires consécutives. Près de trois ans plus tard, «The Greatest» a pris sa revanche, le 28 janvier 1974, et s’est imposé aux points face au même Joe Frazier, toujours au Madison Square Garden.

« Mohamed Ali (…) était admiré dans le monde entier pour la manière dont il respectait ses principes, sa foi et son engagement pour la paix et la tolérance », a expliqué Richard Gottfried, élu à l’assemblée de l’Etat de New York pour la zone englobant le Madison Square Garden. « Il est normal que New York, la capitale du monde, rende hommage à Mohamed Ali, un vrai champion du monde », a-t-il ajouté.

AFP/CNP NEWS