Si gouverner c’est prévoir, informer c’est donner une forme, dira le philosophe. Pour CNP NEWS, informer c’est faire savoir de manière neutre et détachée quand il s’agit d’une actualité factuelle, et porter à la connaissance du lecteur une information subjective  quand il s’agit d’analyser une actualité, sans jamais dévier de la ligne éditoriale de ce média électronique qui sera bientôt décliné en deux langues, français et arabe.

En tant que média 100% algérien, CNP NEWS innove en ajoutant bientôt une rubrique dédiée entièrement à l’actualité de la DIASPORA algérienne.

Dans cette rubrique, CNP NEWS couvrira toute l’actualité liée aux évènements et aux activités de la diaspora dans le monde entier, la rédaction mettra en exergue les forces et les faiblesses des Algériens de l’étranger, brossera régulièrement des tableaux de ses cerveaux, ses intellectuels, ses ouvriers, ses chômeurs, ceux au fabuleux destin, ceux au destin peu envieux, ses relations avec le pays d’origine, ses espérances, sa dualité… CNP NEWS attachera une importance capitale à la 2ème et 3ème générations d’Algériens nés à l’étranger de parents algériens et de parents mixtes.

La diaspora algérienne divisée  

Pour savoir si la diaspora algérienne est un mythe ou une réalité, nous partirons du principe que pour être efficace, une diaspora doit être fédérée, malheureusement, à l’image du pays, les Algériens de l’étranger sont divisés sur l’essentiel. Pour devenir  une réalité, une diaspora doit agir et réagir sinon elle continuera à se disloquer pour ne devenir qu’une légende, mystifiée davantage par son inertie.

L’association la plus organisée jusque-là est sans aucun doute « AIDA », l’Association Internationale de la Diaspora Algérienne, incarnée par son président, Mohamed- Abdelouahab RAHIM. La dernière-née est « Diaspora DZ », initiée par l’ancien ministre délégué au Budget, Ali Benouari.

Quant au nombre exact de la diaspora algérienne dans le monde, il faut avouer que les chiffres se contredisent. La diaspora algérienne a pris ses marques en France et en Amérique du nord mais peuple également le reste du monde. Cependant, la population exacte de cette diaspora, si elle est estimée à 8 millions, est difficilement comptabilisable tant la population algérienne à l’étranger, en situation irrégulière, paraît nombreuse. L’association « AIDA » a tenté de faire le calcul et il ressort qu’ils seraient presque 20% à vivre en dehors de du pays. La diaspora algérienne est particulièrement conséquente. Pas moins de 8 millions d’Algériens peuplent aujourd’hui divers pays du globe.

La France : une destination de choix

En France, les Algériens sont nombreux mais les chiffres officiels et officieux laissent planer le doute quant à leur véritable nombre. Selon le ministère des Affaires étrangères, les Algériens et les Franco-Algériens seraient environ 900 000.

Ce chiffre ne tient pas compte de la population algérienne en situation irrégulière et certains observateurs, cités par l’Algerian International Diaspora Association (AIDA), s’avancent à dire qu’il y aurait, en tout, 5 millions d’Algériens en France, soit une bonne partie de la diaspora algérienne.

Immigration du travail

Les premiers Algériens sont arrivés en France au début du XXème siècle. Attirés par le travail, des hommes Algériens choisissent de traverser la Méditerranée pour prendre place dans la France ouvrière. Ce n’est qu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale que ces derniers profitent d’un nouveau statut de citoyenneté. Ce statut sera plus tard complété par la législation sur le regroupement familial.

Les années 90, qui voient l’Algérie sombrer dans la guerre civile, provoquent une véritable vague d’émigration. Les Algériens choisissent de nouveau la France comme terre d’accueil pour échapper à l’insécurité et à la crise économique. L’AIDA estime qu’à cette époque, la vague d’émigration algérienne a été décuplée.

L’appel de l’Amérique du Nord

Si la France est depuis plus d’un siècle un pays d’accueil de l’Algérie, les ressortissants algériens sont également très présents sur d’autres continents. C’est le cas de l’Amérique du Nord.

Aux États-Unis et au Canada, les Algériens seraient entre 40 000 et 60 000, selon un rapport sur la diaspora algérienne rédigé en 2006 pour la Commission européenne. D’autres sources, révélées par l’AIDA, indiquent en revanche que les Algériens seraient environ 110 000 au Canada et 30 000 aux États-Unis.

L’immigration nord-américaine, États-Unis et Canada compris, est beaucoup plus récente et aurait démarré dans les années 70. Cependant, comme en France, cette diaspora s’est particulièrement développée au moment de la guerre.

Si, dans les années 70, la population émigrante était constituée de nombreux étudiants venant ici chercher du travail, les années 90 ont vu arriver une population fuyant le terrorisme.

Des chiffres qui se contredisent en Europe

L’Amérique du Nord et la France ne sont pas les seules destinations privilégiées par les Algériens. Ils sont également nombreux à peupler les autres régions du globe. En Europe, selon les chiffres de l’AIDA, ils seraient notamment presque 20 000 au Royaume-Uni, 14 000 en Espagne, 5000 en Italie. Cependant, d’autres sources, comptabilisant les Algériens en situation irrégulière, indiquent une population beaucoup plus importante.

Selon ces chiffres, la population algérienne en Espagne serait la plus importante dans ce pays, avec 300 000 ressortissants. Les Algériens seraient 250 000 en grande Bretagne, 50 000 en Italie, 50 000 en Belgique, 22 000 en Allemagne et 13 000 en Suisse.

Un recensement difficile

Ailleurs, notamment dans les pays arabes, les chiffres sont confus tant les recensements sont peu nombreux et les chiffres officiels inexistants.

Cependant, l’AIDA s’avance à affirmer qu’ils seraient 12 000 en Tunisie, ils seraient quasiment le même nombre au Maroc et environ 2000 Algériens vivraient officiellement sur le territoire égyptien.

CNP NEWS.
Pour en savoir plus :

http://aida-association.org/diaspora/index.php?sr=6

http://www.jolpress.com/algerie-diaspora-algerienne-chiffres-france-etats-unis-canada-immigration-article-818996.html#TeyAW5K4L3zQAfx6.99