L’Algérie fait partie des pays concernés par un grand nombre de bourses d’études octroyées à des diplômés universitaires provenant des pays de la Politique Européenne de Voisinage afin de poursuivre des études post-universitaires au Collège d’Europe situé dans la ville de Bruges en Belgique, la Venise belge comme la surnomme les touristes.

Les étudiants admis recevront une bourse d’études du prestigieux Collège d’Europe, une bourse qui couvre les frais académiques ainsi que le logement, les repas et les frais de voyage.

La sélection se fait en contactant directement le candidat intéressé sans intervention des autorités, ce qui neutralise toutes les pratiques de népotisme et de piston qui sont généralement monnaie courante en Algérie et dans les pays en développement. Le candidat est évalué par des professeurs et des assistants académiques des départements d’études pour lesquelles il aura postulé.

Il faut dire que le manque voire l’absence de communication dans les universités et écoles supérieures algériennes sur les possibilités de bourses d’études octroyées par l’Union européenne, fait des étudiants Algériens ceux qui en bénéficient le moins. C’est souvent les étudiants marocains, tunisiens, libanais et égyptiens qui se taillent la part du lion.

Les étudiants algériens intéressés par toutes les possibilités d’octroi de bourses peuvent se renseigner amplement via ce lien : https://www.coleurope.eu/fr/conditions-dadmission/bourses-detudes/bourses-detudes-offertes-des-diplomes

CNP NEWS