C’est ce jeudi 26 mai qu’une délégation du constructeur allemand Volkswagen est attendue dans la capitale algérienne pour discuter des dernières retouches d’un accord qui donnera le feu vert à l’installation d’une usine du géant allemand. La délégation allemande devrait rencontrer le ministre Algérien de l’Industrie et des Mines A. Bouchouareb ainsi que des représentants de Sovac, le partenaire exclusif du groupe Volkswagen en Algérie. 

La marque compte investir près de 170 millions d’Euros pour son usine à Relizane dans l’ouest algérien et prévoit de construire pas moins de 100 000 véhicules. Des chiffres très modiques comparés aux pertes qu’a connu le géant allemand à cause du scandale de ses moteurs truqués *. Les ventes du groupe ont reculé de 2% sur un an dans le monde, à 9,93 millions d’unités, et celle de la marque Volkswagen de 5% à 5,82 millions, selon des chiffres publiés par le groupe. Il s’agit du premier recul des ventes du groupe depuis 13 ans, le dernier remontant à 2002, et de celles de la marque depuis 11 ans.

*Volkswagen a équipé les moteurs diesel de 11 millions de voitures dans le monde d’un logiciel capable de fausser les résultats des tests antipollution.

CNP News