La messagerie instantanée adhère à ce chiffrement, qui l’empêchera d’accéder aux contenus des utilisateurs.

Viber a décidé de marcher sur les pas de son grand rival WhatsApp en activant lui aussi le chiffrement de bout en bout. Le logiciel développé par la société israélienne Viber Media Inc compte actuellement 710 millions d’utilisateurs actifs dont les données seront davantage protégées. Dorénavant, le chiffrement empêchera l’équipe de Viber de consulter les messages échangés, étant donné que les serveurs utilisés joueront uniquement le rôle de relais. Cette mesure a été adoptée dans un contexte particulier. La messagerie instantanée ne souhaite pas être confrontée aux mêmes problèmes que WhatsApp qui était engagée dans un bras de fer avec le FBI. Grâce au chiffrement, Viber ne sera plus en mesure de communiquer des informations confidentielles aux services de renseignements américains, ce qui lui évitera bien des désagréments.
Viber a également mis au point une nouvelle fonctionnalité permettant d’occulter des conversations. Cette mesure est surtout destinée aux utilisateurs qui partagent un même appareil, notamment les professionnels travaillant sur la même tablette. Pour afficher à nouveau les conversations masquées, l’utilisateur devra introduire un code PIN de quatre chiffres.
Le chiffrement des données sera intégré au sein du logiciel dans les semaines à venir. Il concernera Windows et OS X, ainsi que les systèmes d’exploitation mobiles Android et iOS. Il convient de noter qu’il ne sera effectif que sur les dernières versions et qu’il existera cinq différents niveaux de
protection.
« Nous prenons la sécurité et la vie privée de nos utilisateurs très au sérieux, et il est primordial qu’ils se sentent en toute confiance et protégés en utilisant Viber, a déclaré Michael Shmilov, directeur des Opérations de Viber. C’est pour cette raison que nous avons passé beaucoup de temps à travailler sur cette dernière mise à jour qui veille à ce que nos utilisateurs jouissent de la sécurité la plus sophistiquée du marché et d’un contrôle maximal dans leurs échanges digitaux. Nous continuerons à en faire une priorité constante à mesure que la communication numérique évolue. »

Dans la pratique
Au cours du déploiement mondial de ces prochaines semaines, les utilisateurs se verront automatiquement protégés par le cryptage de bout en bout dans toutes les communications sur leur smartphone une fois qu’ils auront mis à jour la dernière version de Viber, v6.0 ou ultérieure. Les utilisateurs Viber présents sur iPad, tablette Android ou ordinateurs seront invités à reconnecter l’application à leur téléphone à l’aide d’un code QR.
Toutes les communications pourront bénéficier d’un niveau supplémentaire de sécurité via la vérification de compte. Les utilisateurs verront s’afficher un cadenas avec un code couleur sur la droite de leur écran indiquant le niveau de sécurité :
• Cadenas gris: au cours de conversations et d’appels cryptés de bout en bout, les utilisateurs verront une icône représentant un cadenas gris. En tapant sur cette icône, une infobulle apparaîtra, informant les utilisateurs que les messages envoyés par les participants sont cryptés.
• Cadenas vert: les utilisateurs ont la possibilité d’authentifier leurs contacts manuellement en sélectionnant l’option « fiable ». Cela signifie que les changements futurs de clé d’authentification du contact sélectionné seront surveillés afin que les utilisateurs puissent être certains qu’ils parlent à la bonne personne à tout moment. En tapant sur le cadenas vert, une infobulle apparaîtra, informant les utilisateurs que les messages envoyés par les participants sont cryptés et que le contact est authentifié.
• Cadenas rouge: si un problème avec la clé d’authentification d’un utilisateur précédemment approuvé survient, le cadenas devient rouge. La violation peut simplement signifier que l’utilisateur a changé de téléphone principal; toutefois, cela peut également indiquer qu’une personne a intercepté les messages. Pour résoudre un état de brèche éventuel, le participant doit être authentifié à nouveau. En tapant sur l’icône rouge, une infobulle apparaîtra informant l’utilisateur que Viber ne peut pas vérifier ce numéro.

Les « chats » cachés
Les utilisateurs seront également en mesure de cacher des conversations en duo ou en groupe qui apparaissent sur l’écran «tchat», de sorte que personne ne sache qu’elles existent. Ils y accéderont à l’aide d’un code PIN à quatre chiffres ou, pour les utilisateurs iOS, via une empreinte digitale. Les utilisateurs pourront ainsi rendre une conversation confidentielle en sélectionnant cette option sur l’écran d’information du tchat. Ils seront alors informés de la réception d’un message provenant d’un tchat caché sans que le texte ni l’émetteur du message n’apparaissent à l’écran.
Cependant, cela n’est pas bidirectionnel: si un utilisateur cache la conversation, aucune modification ne sera apportée du côté du
destinataire.
Cette dernière mise à jour, ainsi que la fonction «Supprimer», qui permet aux utilisateurs d’effacer des messages sur le téléphone du destinataire, même après leurs envois, qu’ils soient lus ou non, témoigne de la volonté accrue de Viber de confier à ses utilisateurs le contrôle de leur vie privée et de leurs communications personnelles.

(Sources : AFP, Reuters)