Le pharaon de la littérature arabe et Monsieur anti-terrorisme n’est plus.

0
1470

Ahmed Idrees s’est éteint à Bruxelles à l’âge de 66 ans après s’être battu comme un lion contre une Leucémie. Égyptien de souche et belge de cœur, Ahmed était un Grand reporter, écrivain, docteur en islamologie, linguiste et polyglotte, il parlait persan, Ordoo, français, anglais et arabe classique. Il a traduit une dizaine de livres et en a écrit tout autant.

Il était une véritable bibliothèque ambulante, un pharaon de la littérature arabe et un fin connaisseur des questions du terrorisme, malheureusement il semblait faire de l’ombre aux « spécialistes » européens du terrorisme, ils ne lui ont pas vraiment tendu l’oreille, il avait pourtant une capacité impressionnante et une justesse inouïe dans l’analyse des conflits et des événements au Moyen Orient.

Après avoir fait le tour des pays arabo-musulmans, Ahmed Idrees s’est posé à la fin des années nonante à Bruxelles en provenance du Pakistan où il exerçait son métier de journaliste d’investigation pour BBC World notamment. Il était devenu très rapidement une référence de professionnalisme, d’humilité et d’humanisme au sein de la presse accréditée à Bruxelles. Il était membre de l’API, Association de Presse internationale.
Nos sincères condoléances à son épouse Azza et leurs quatre fils.